top of page
Gare
CSE-RESEAU-IDF-SNCF.png

CSE DG Réseau IDF

Téléphone

E-mail

Adresse

179, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris

À propos du documentaire
"Le travail dans tous ses états"

Le CSE DG SNCF Réseau IDF, dans le cadre de ses compétences, et sur sa propre zone d’influence, va produire un documentaire portant sur le monde du travail dans les différents corps de métiers qui composent l’activité quotidienne des salarié·es de la SNCF.
Le travail est une notion complexe qui comprend de très nombreux aspects. Ce sujet est de plus en plus au cœur des réflexions sociétales. Souvent résumée et caricaturé sous la phrase « travailler pour vivre ou vivre pour travailler », la notion du travail se retrouve aujourd’hui au centre des réflexions portant sur la qualité de vie, sa durée, sa forme, son intensité et ses limites.
Le travail mêle la contrainte et la liberté. Sur le plan philosophique, le travail est une activité propre à l’Homme, mais sur le plan économique, le travail crée la valeur.
Le travail n’est donc pas limité à une notion d’emploi précis sur un temps donnée, dans un lieu et sur un espace défini. La notion de travail englobe tous les sujets connexes propres au système économique dans lequel les gens vivent : la qualification, l’expérience, la rémunération, la hiérarchie, les congés payés, l’assurance maladie, la retraite, le temps de travail, le temps de repos, les contraintes, le transport, mais aussi d’autres valeurs comme la fierté, la maîtrise, la compétence, la fraternité. Le travail ouvre la voie du débat sur tous les sujets.
Il s’agit donc, au travers de ce projet, de permettre une approche la plus humaine possible des problématiques du travail, de restituer le plus fidèlement possible les propos, réflexions, doutes et questionnements des salarié·es sur ce sujet.
Pour recueillir les témoignages une démarche particulière est nécessaire.
D’abord, parce qu’il s’agit d’un secteur géographique déterminé, ensuite perce qu’il est nécessaire de couvrir tous les types de salarié·es. Compte tenu de la place consacrée aux humains plus qu’aux machines, il faut réunir une liste de lieux et de personnes « coopérantes ».
40 % anciens (plus de 20 ans de présence dans l’entreprise) avec une répartition par sexe 1 homme, 1 femme.
30 % jeunes (nouveaux entrants) avec une même répartition.
30 % « médians » ayant vécu les dernières transformations internes avec environ une dizaine d’années dans l’entreprise.
Tout en gardant ces catégories d’âge, il est impératif de répondre à des catégories sociales diverses, par exemple :
Parent isolé (souvent des femmes) qui a des contraintes horaires et souvent de garde d’enfants.
Lieu d’habitation. La réalité de trajet domicile-travail influe énormément sur la perception de la notion de travail. Envisager des personnes proches du lieu de travail et d’autres éloignées. Le moyen de rejoindre son travail. Transports en commun avec des horaires difficiles en termes de surcharges de moyens ou voiture individuelle avec les conséquences des coûts de consommation et de trafic.
Personnel en astreinte. D’autres critères sont présents dans ce cas figure comme les horaires ou le lieu de vie.

Si vous pensez que vous avez votre place dans ce documentaire, si vous pensez que vous avez des choses à dire, si cela constitue pour vous un moyen de vous faire entendre, si vous avez des questions à poser sur ce projet, alors prenez contact avec nous au travers du formulaire ci-dessous.
Par avance, Merci.

Le secrétariat du CSE DG Réseau IDF

Je prends contact

Contactez-nous

À propos du droit à l'image

Le CSE DG SNCF Réseau IDF, dans le cadre de ses obligations, s’engage à respecter tous les textes de loi en vigueur concernant l’utilisation des propos tenus, des images captées, des paroles prononcées. Vous pourrez consulter les textes concernant le droit à l’image dans une page annexe téléchargeable.
Cette page donnera également connaissance des règles en matière de droit à l’image telles que définies ci-après :
Toute prise de vue, à l’exception du champ public présentant une grande quantité de personnes, est soumise à des obligations légales qui permettent de respecter les droits des personnes. (Ref textes de droits français).
De ce fait, une fois informées, les personnes, y compris celles filmées à l’improviste, devront signer une décharge autorisant la diffusion de leur image et de leurs propos. Afin d’éviter toute difficulté, le montage issu des échanges pour chaque personne sera montré à chaque personne pour validation. Si la personne refuse le produit, même après signature de son accord préalable, soit le produit individuel sera retiré du film global, soit il sera amendé selon les demandes de la personne concernée, sous réserve que l’ensemble des propos tenus après modification, soit intégrable au produit global.
Une feuille type de cession de droits et d’images sera fournie par la production.

Station de métro
bottom of page